full screen background image
Search

Comment faire son propre sel aromatisé au romarin ?

Comment faire son propre sel aromatisé au romarin ?

« Rosemary salt », ça vous parle ? Traduit en français cela signifie « sel au romarin ». C’est lors d’un séjour à Londres que nous avons reporté ce petit secret venu d’outre-Manche car paraît-il, les anglais en sont fans.

Une pincée sur des pommes de terre accompagnées d’un poulet fermier ou sur le steak d’un hamburger maison, une petite pincée et vous allez vous régaler !

Pour fabriquer votre propre sel aromatisé, vous aurez besoin de :

  • 500 grammes de gros sel
  • Un bouquet de romarin

1/ Commencez par faire sécher le bouquet de romarin à l’air libre dans votre cuisine (accroché à une ficelle) pendant 3 semaines. Pendant ce temps, les feuilles de romarin vont sécher et brunir.

2/ Après ce laps de temps, effeuillez le romarin pour n’en conserver que les feuilles et jetez les branches. Dans un récipient, mélangez bien le sel et le romarin. C’est prêt.

3/ Conservez votre sel fait maison dans un contenant hermétique de type pot à confiture et dans un endroit à l’abri de l’humidité. Servez vous du sel en cuisson pour vos fonds de sauces, colorer vos viandes et oignons ou tout simplement révéler soupes, pâtes, et salades…

Si vous souhaitez vous en servir pour de l’assaisonnement, il vous suffit de passer le mélange au moulin pour obtenir un sel fin, prêt à l’emploi.

Un dernier petit « tip » : cette recette est déclinable à l’infini avec tout type d’herbes sèches ou à faire sécher soi même : thym, herbes de Provence… Pour fabriquer un sel plus coloré et épicé qui invite au voyage des sens, remplacez les herbes sèches par du curry, du curcuma, du piment d’Espelette…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *