full screen background image
Search

Comment préparer un aligot ?

Comment préparer un aligot ?

Le froid s’installe doucement et il est temps de ressortir les casseroles pour se préparer de délicieuses recettes réconfortantes. L’aligot, qu’on ne présente plus, est parfait pour se réchauffer. A base de pomme de terre, fromage et ail, elle plaît autant aux petits qu’aux grands. Envie de vous lancer ? Voici la recette de l’aligot traditionnel. Simple et facile à réaliser, pourquoi s’en priver ?

L’aligot, le plat star de l’Aveyron

L’aligot, qui était autrefois un plat de subsistance familial, est devenu aujourd’hui un plat de fête. L’aligot est la grande spécialité du Nord-Aveyron. On le surnomme d’ailleurs le ruban de l’amitié. En effet, ce plat, par le cérémonial qui lui est propre, renforce l’amitié entre les convives.

Le mot aligot est dérivé de « aliqu’ot », lui-même dérivé du latin « aliquod » qui signifie « quelque chose ».

On trouve de l’aligot dans toutes les fêtes traditionnelles aveyronnaises ainsi que sur les marchés de la région.

Il est assez fréquemment proposé avec des saucisses, mais peut servir d’accompagnement à divers produits comme la délicieuse charcuterie de l’Aveyron.

La recette de l’Aligot

Les ingrédients (pour 4 personnes)
– 400g de fromage Aubrac (Tomme fraîche)

– 1kg de pommes de terre bintje

– 250g de crème fraîche de l’Aubrac

– 1 ou 2 gousses d’ail

– sel et poivre

 

Les étapes
– Epluchez les gousses d’ail et les pommes de terre

– Coupez les pommes de terre en gros morceaux
– Les faire cuire avec l’ail dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes

– Retirez l’ail puis passez les pommes de terre au presse-purée (vous pouvez ajouter de l’eau de cuisson afin d’obtenir la texture désirée)

– Incorporez ensuite la crème fraîche en remuant avec une cuillère en bois

– Ajoutez ensuite rapidement 400g de tomme fraîche et remuez énergiquement pour aérer l’aligot. Cela doit filer au bout de la spatule et former un ruban.

– Ajoutez ensuite une gousse d’ail écrasée

 

Astuces : pour que l’aligot soit réussi, vous devez remuer la préparation sur feu moyen jusqu’à faire fondre entièrement le fromage.

Avec un aligot de l’Aubrac, vous pouvez servir un Côtes d’Auvergne rouge ou blanc, un Marcillac rouge, un Côtes de Forez rouge ou encore un Côtes du Frontonnais rouge.

Bonne dégustation !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *